Forum des Paysans d'Ulysse Monde Alpha Jeux Ikariam
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   Jeu 20 Nov - 17:09


Paul Emil Lettow-Vorbeck


On parle toujours des empires coloniaux Britannique et français, on parle parfois des indes néerlandaises, du Congo belge et de l’Éthiopie Italienne, mais on oublie presque toujours que l’Allemagne a elle aussi bataillé en Afrique orientale, et ce bien avant la deuxième guerre mondiale… Si au début de la seconde guerre mondiale l’Allemagne ne dispose pas de colonies solides en Afrique, c’est parce qu’elle s’est vue confisquer ses possessions par les vainqueurs de la première guerre mondiale. Pourtant, le paradoxe veut que l’Allemagne ait perdu ses colonies en Afrique orientale, en ayant pourtant triomphé de ses ennemis sur ce front…



Assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo, les pays se positionnent en fonction de leurs alliances, et ce système mène en très peu de temps à ce qui va donner la première guerre mondiale ! on parle souvent de Verdun, des taxis de la marne, on parle souvent du front EST, mais une partie de la première guerre mondiale est désespérément oubliée des manuels d’histoire… Il s’agit de la guerre menée en afrique. Pourtant, l’Afrique est pour l’Allemagne une position clef pour gagner la guerre en Europe : ses colonies sont éparpillées, mais même s’ils ne peuvent espérer gagner la guerre sur ce continent, ils tenteront, et réussiront à fixer plusieurs centaines de milliers d’hommes de la triple entente en Afrique ! Hors, pendant que ces soldats combattent en Afrique, ils ne sont pas sur les fronts en Europe, ils ne sont pas en train d’assaillir le sol de la mère patrie, mais en train de piétiner en Afrique… L’objectif allemand est donc de fixer les moyens de ses énnemis en Afrique, pour avoir moins de résistance en Europe. Cet objectif sera pleinement réalisé, grâce au général Paul Emil Lettow-Vorbeck.

Cet homme débute la campagne d’Afrique avec une armée minuscule, en comparaison des forces qui lui sont opposées. Le général dispose de 3000 soldats européens, expérimentés, et de 11 000 « askaris ». Les askaris étant des troupes Africaines, recrutées dans les tribus des peuples colonisés. Avec ses 14 000 hommes, Von Lettow va affronter un contingent d’environ 300 000 britanniques. Et il réussira à les mettre en échec jusqu’à la fin de la guerre, et l’armistice signé par l’Allemagne. A sa mort, des Askaris vinrent lui rendre hommage. Hommage à un général qui les respectait pour leur courage…



A la bataille de Tanga, tout d’abord, il infligera de lourdes pertes aux britanniques, pourtant plus nombreux : 8 britanniques pour un Askari. Von-Lettow n’étant arrivé à réunir, pour l’instant, qu’un peu plus d’un millier de askaris doit faire face à plus de 8 000 soldats de l’armée britannique. Les combats seront rudes, et ils se dérouleront en partie dans la jungle, où une tactique d’embuscade est utilisée. A la fin de la journée, les britanniques déploreront presque 400 tués ainsi que 450 blessés, pour moins d’une centaine de tués et une soixantaine de blessés côté Allemand. La victoire Allemande est d’autant plus grande que dans leur débâcle, les troupes britanniques seront contraintes d’bandonner un stock très important d’armes et de cartouches ! Les britanniques connaissent aussi l’humiliation de l’échec, car ils n’ont pas réussi à prendre pied en Afrique, et sont repoussés par un « petit millier » de askaris… et l’humiliation va se poursuivre, au même rythme que les combats arrivent !

Von Lettow continue de mettre en échec la première puissance militaire mondiale, avec ses soldats bien inférieurs en nombre, mais supérieurs dans leur détermination et leur courage…

Une tactique de guérilla est adoptée par celui-ci, et une nouvelle grande victoire va intervenir : Le général prend l’initiative d’attaquer la garnison de jassin, le 18 janvier 1915, qui regroupe environ 300 hommes. Là aussi, avec une supériorité numérique occasionnelle, une victoire écrasante l’attend, malgré de lourdes pertes dans les deux camps.

Voyant l’avantage acquis par ses hommes, le général allemand décide alors de pousser plus loin le courage de ses hommes : il va carrément faire des incursions en terres britanniques. C’est à ce moment qu’il recrutera près de 12 000 askaris. La guérilla va se poursuivre, et c’est en 1916 que les britanniques vont tenter d’en finir : ils attaquent avec 45 000 hommes les troupes du général allemand.

Intelligent, Von Lettow évite l’affrontement direct, lorsqu’il est à son désavantage, et harcèle les troupes ennemies quand il se sait en bonne position. Cette stratégie lui permettra d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi, en minimisant les siennes : 3000 morts côté britannique, une centaine côté allemand.
Les victoires vont se poursuivre jusqu’à la fin de la guerre, avec l’armistice. Le général Von Lettow se rend à la tête de ses troupes invaincues, quelques jours après avoir appris la rédition de l’Allemagne.

Voici l’épopée de ce général Allemand, durant la première guerre mondiale, qui sut enchaîner de brillantes victoires malgré son infériorité. S’exprimant aux askaris dans leur propre langue, ceux-ci le respecteront comme un véritable chef jusqu’à la fin de sa vie.


Dernière édition par BenjaminBreeg le Ven 21 Nov - 21:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   Jeu 20 Nov - 17:14

désolé pour la mise en page très moyenne, je modifierais ça plus tard pour que ça soit plus agréable à lire!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
dragons
Paysan
Paysan


Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 44
Tag de votre Alliance : ED
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   Jeu 20 Nov - 19:41

BenjaminBreeg a écrit:

Paul Emil Lettow-Vorbeck


On parle toujours des empires coloniaux Britannique et français, on parle parfois des indes néerlandaises, du Congo belge et de l’Éthiopie Italienne, mais on oublie presque toujours que l’Allemagne a elle aussi bataillé en Afrique orientale, et ce bien avant la deuxième guerre mondiale… Si au début de la seconde guerre mondiale l’Allemagne ne dispose pas de colonies solides en Afrique, c’est parce qu’elle s’est vue confisquer ses possessions par les vainqueurs de la première guerre mondiale. Pourtant, le paradoxe veut que l’Allemagne ait perdu ses colonies en Afrique orientale, en ayant pourtant triomphé de ses ennemis sur ce front…



Assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo, les pays se positionnent en fonction de leurs alliances, et ce système mène en très peu de temps à ce qui va donner la première guerre mondiale ! on parle souvent de Verdun, des taxis de la marne, on parle souvent du front EST, mais une partie de la première guerre mondiale est désespérément oubliée des manuels d’histoire… Il s’agit de la guerre menée en afrique. Pourtant, l’Afrique est pour l’Allemagne une position clef pour gagner la guerre en Europe : ses colonies sont éparpillées, mais même s’ils ne peuvent espérer gagner la guerre sur ce continent, ils tenteront, et réussiront à fixer plusieurs centaines de milliers d’hommes de la triple entente en Afrique ! Hors, pendant que ces soldats combattent en Afrique, ils ne sont pas sur les fronts en Europe, ils ne sont pas en train d’assaillir le sol de la mère patrie, mais en train de piétiner en Afrique… L’objectif allemand est donc de fixer les moyens de ses énnemis en Afrique, pour avoir moins de résistance en Europe. Cet objectif sera pleinement réalisé, grâce au général Paul Emil Lettow-Vorbeck.

Cet homme débute la campagne d’Afrique avec une armée minuscule, en comparaison des forces qui lui sont opposées. Le général dispose de 3000 soldats européens, expérimentés, et de 11 000 « askaris ». Les askaris étant des troupes Africaines, recrutées dans les tribus des peuples colonisés. Avec ses 14 000 hommes, Von Lettow va affronter un contingent d’environ 300 000 britanniques. Et il réussira à les mettre en échec jusqu’à la fin de la guerre, et l’armistice signé par l’Allemagne. A sa mort, des Askaris vinrent lui rendre hommage. Hommage à un général qui les respectait pour leur courage…



A la bataille de Tanga, tout d’abord, il infligera de lourdes pertes aux britanniques, pourtant plus nombreux : 8 britanniques pour un Askari. Von-Lettow n’étant arrivé à réunir, pour l’instant, qu’un peu plus d’un millier de askaris doit faire face à plus de 8 000 soldats de l’armée britannique. Les combats seront rudes, et ils se dérouleront en partie dans la jungle, où une tactique d’embuscade est utilisée. A la fin de la journée, les britanniques déploreront presque 400 tués ainsi que 450 blessés, pour moins d’une centaine de tués et une soixantaine de blessés côté Allemand. La victoire Allemande est d’autant plus grande que dans leur débâcle, les troupes britanniques seront contraintes d’bandonner un stock très important d’armes et de cartouches ! Les britanniques connaissent aussi l’humiliation de l’échec, car ils n’ont pas réussi à prendre pied en Afrique, et sont repoussés par un « petit millier » de askaris… et l’humiliation va se poursuivre, au même rythme que les combats arrivent !

Von Lettow continue de mettre en échec la première puissance militaire mondiale, avec ses soldats bien inférieurs en nombre, mais supérieurs dans leur détermination et leur courage…

Une tactique de guérilla est adoptée par celui-ci, et une nouvelle grande victoire va intervenir : Le général prend l’initiative d’attaquer la garnison de jassin, le 18 janvier 1815, qui regroupe environ 300 hommes. Là aussi, avec une supériorité numérique occasionnelle, une victoire écrasante l’attend, malgré de lourdes pertes dans les deux camps.

Voyant l’avantage acquis par ses hommes, le général allemand décide alors de pousser plus loin le courage de ses hommes : il va carrément faire des incursions en terres britanniques. C’est à ce moment qu’il recrutera près de 12 000 askaris. La guérilla va se poursuivre, et c’est en 1816 que les britanniques vont tenter d’en finir : ils attaquent avec 45 000 hommes les troupes du général allemand.

Intelligent, Von Lettow évite l’affrontement direct, lorsqu’il est à son désavantage, et harcèle les troupes ennemies quand il se sait en bonne position. Cette stratégie lui permettra d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi, en minimisant les siennes : 3000 morts côté britannique, une centaine côté allemand.
Les victoires vont se poursuivre jusqu’à la fin de la guerre, avec l’armistice. Le général Von Lettow se rend à la tête de ses troupes invaincues, quelques jours après avoir appris la rédition de l’Allemagne.

Voici l’épopée de ce général Allemand, durant la première guerre mondiale, qui sut enchaîner de brillantes victoires malgré son infériorité. S’exprimant aux askaris dans leur propre langue, ceux-ci le respecteront comme un véritable chef jusqu’à la fin de sa vie.

Tu as commis une erreur. C'est 1916 et non 1816. ( Idem pour le " 1815" )
N'oublies pas que c'est la première guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gracemat
Diplomate
Diplomate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 52
Localisation : Nancy
Emploi/loisirs : Livreuse de repas à domicile
Humeur : Excellente
Tag de votre Alliance : ULYSS
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   Jeu 20 Nov - 23:13

Je trouve cela très intéressant et surtout que tu es pris le temps de taper tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gracemat.labrute.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   Ven 21 Nov - 21:01

ha oui! exact Dragon! où avais-je la tête! du coup on se retrouve pour waterloo là!^^ c'est vrai qu'il peut m'arriver d'interchanger des dates parfois! en tout cas merci de l'avoir signalé, je vais modifier cela tout de suite!
Sinon c'est vrai que c'est un peu long alors que j'aurais pu mettre un copié coller d'un des nombreux récits que l'on trouve sur internet mais j'ai mauvaise conscience sinon!^^ quitte à écrire la même chose je préfère que ça soit personnalisé.
Mais je suis habitué à écrire de longs textes, car ça me permet d'améliorer mon style d'écriture et j'aime bien écrire aussi, tout simplement!^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Général Von-lettow, campagne en afrique 14-18.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne d'Afrique "Tigers"
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Campagne EMPIRE PLANETAIRE sur Tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ikariam.fr - Les Paysans d'Ulysse - Monde Alpha :: L'Histoire du paysan paumé Ulysse :: La Guerre des Vaches Folles-
Sauter vers: